Cellule de crise communale & Plan de communication d’urgence

La cellule de crise communale est capable de réagir en cas d’évènements graves ou de risques majeurs (naturels, technologiques, de transports collectifs). Sa constitution permet à la Collectivité Locale de prendre les décisions et agir avec des dispositions les mieux adaptées au contexte et à la situation .

Rôle de la cellule de crise communale pour la gestion des risques

La cellule de gestion de crise doit pouvoir conseiller et proposer au décisionnaire (Elus, Cadres territoriaux,..) les actions concrètes a appliquer pour limiter le sinistre, la Collectivité ayant pour obligation de sécuriser et de protéger les populations avec des Plans de Prévention des Risques

L’équipe qui manage la Cellule de crise doit être le point pour une efficacité optimum lors de la gestion de Evénement.

Qui peut manager et composer le PCC (Poste de Commandement Communal) de la Cellule de Crise Communale ?

Le nombre de représentant de la cellule de crise communale se doit d’être dimensionnée en fonction de la situation et du degré de risques. Le principe d’une cellule de crise étant que chaque métier puisse être représenté avec un responsable et ainsi lancer des opérations avec la capacité d’intervenir au sein de cette unité.

la cellule de crise communale est souvent constituée des représentants suivants :

–          le Directeur des Opérations de Sauvegarde (DOS) : Monsieur le Maire,

–          l’élu en charge de la communication,

–          le Responsable des Actions Communales: Direction Générale des Services,

–          le Commandant des Opérations de Secours (COS) : Directeur du SDIS,

–          des intervenants ponctuels identifiés dans les services permettant ainsi leur représentativité au sein de l’entité (Services techniques, Service des écoles);

–          un binôme permettant une rotation pour tenir le secrétariat de la cellule (personnel administratif).

 

Remarques :

Il convient que la Cellule de Crise Communale soit  constituée d’un nombre réduit de participants car plus le nombre est important plus la prise de décision est longue. Dans la mesure du possible il ne faudrait pas excéder 10 personnes, le jugement doit être rapide devant la situation et la multiplication des intervenants freine le processus décisionnel.

Plus d’information sur notre solution d’alerte par SMS qui permet de prévenir la population avec un message court et rapide à comprendre. C’est un système d’alerte multimodale qui transmet des messages sur tous les médias existants : emails, fax, messages vocaux, pagers, enceintes, SMS, radios 5 tons.

 

Plus d’informations :