Qu’est-ce que l’Hypervision – Supervision

Outil de supervisionQu’est-ce que l’Hypervision.

Hyper,  à la base préfixe pour  préposition grecque (ancien),  il veut dire le plus haut possible, s’utilise comme définir comme le niveau supérieur, comme au-delà, comme au-dessus,  ou bien il exprime en général un excès. Dans l’usage normal, que l’on en fait, par définition,  « hyper » est un niveau au-dessus de « super ».

Vision, la vision comme la vocation, ou la mission sont des éléments fondateurs d’une idée ou bien d’une construction… qui va se faire étape par étape, selon les planifications, afin de rendre l’ensemble visible, pour atteindre les objectifs et les buts fixés ; autrement dit, la vision serait un idéal à atteindre.

Aussi en informatique, quand on parle d’hyper vision (ou Hypervision, ou Hyperviseur), c’est du niveau le plus haut visuellement parlant que l’on peut espérer, les systèmes d’information sont pilotés, monitorés et supervisés, mais il convient d’avoir un niveau au-dessus, intégrant tous les systèmes et sous-systèmes, ce qui permettra d’avoir une vue d’ensemble de l’architecture de son S.I., et que l’on pourra définir comme hypervision ou hyperviseur, ou niveau haut maximal.

 

Différence entre Hypervision – Supervision

Dans une structure, quel que soit son type, il peut y avoir plusieurs systèmes de supervision hypervision, qui parfois se complètent et s’interfacent entre eux, ils collecteront les informations,  ils donneront des indications sur le fonctionnement normal des systèmes, sur les incidents constatés, sur les faits inhabituels,  sur leur disponibilité, sur leur accessibilité,  etc etc etc

Mais en règle générale, un seul système de Hypervision sera requis, car toutes les informations collectées, remonteront jusqu’à lui. Il pourra sectoriser les activités, il pourra corréler les données partielles ou totales, et il agrégera autant que nécessaire, pour le bon contrôle et monitoring de la structure souhaitée, l’Hypervision est là, pour optimiser et réduire les sources d’indisponibilité d’un ensemble de systèmes.

 

MEMOGuard  Hypervision, l’outil qui répond à vos besoins.

Depuis son origine, il y a plus de 15 ans, la  hypervision – supervision  était la fonction de base du MEMOGuard, mais les évolutions de la technologie, les nécessités de contrôle des Systèmes d’Information,  l’utilisation d’API spécialisée, le développement formidable du WEB et des smartphones, l’ajouts d’outils spécialisés dans les remontées d’informations (WhatsUp, Nagios, Centreon, Zabbix), ont fait du MEMOGuard, qu’il soit en stand-alone ou bien en SaaS, le plus robuste des hyperviseurs du marché.

Ainsi, en corrélant tous les évènements internes ou externes, il est capable de donner une vision synthétique et adaptée de la situation, quel que soit son environnement, car MEMOGuard Hypervision, s’adapte et s’interface très facilement avec toutes les solutions existantes du marché de la supervision et de la remontée des alertes et des alarmes.

On peut aussi extrapoler, en précisant que MEMOGuard permet d’avertir, interagir ou même agir suite à une corrélation sur le flux d’informations reçues, donc, MEMOGuard est assimilé aux systèmes d’intelligence artificielle qui agissent selon prédicats. Dans le cas de MEMOGuard, c’est de la corrélation de l’information reçue avec les prémisses posées qui sont dans notre cas les séquences de déclenchement d’alarmes.

Extensible  à souhait, il peut répondre aux évolutions souhaitées, pilotant 24 h/24 tout le monitoring du SI, on peut lui adjoindre un backup ou système autonome qui contrôleront le système maitre en cas de nécessité. Ses multiples possibilités de stockage, des logs et historisations, rendront aisé toute analyse et « reporting » à postériori d’une éventuelle crise, et ce sur un seul poste de console.

Il est terminé le temps ou sur un simple coup d’œil, il était aisé de repérer, l’anomalie dans un système d’information évolué, aujourd’hui les systèmes sont devenus multiples et complexes ; les Flux, la Massification des données, l’utilisation du SaaS, le Cloud, la Virtualisation, font que tout doit être analysé en temps réel et non plus comme par le passé, (les applications, le réseau et le hardware).

Plus d’information sur la supervision et hypervision :