La solution en supervision informatique, MEMOGuard © et Nagios

MEMOguard-nagios

Supervision informatique MEMOGuard©, de quoi parlons-nous ?

Il s’agit de surveiller et de contrôler en temps réel, le système d’information d’une entreprise, a travers MEMOGuard©. La supervision informatique, sert donc pour piloter les processus, pour surveiller (dans le monde industriel), analyser et lancer des alarmes. En couplant un outil de remontée d’alertes MEMOGuard©, à un ordonnanceur de type Nagios, il sera aisé d’avoir une vision complète et en temps réel de son SI.

Supervision pourquoi Superviser avec Centreon ?

Nagios, ou Nagios Core est un ordonnanceur qui surveille les systèmes, les réseaux et l’infrastructure de vos systèmes d’information., il est parfait pour votre supervision informatique.

Nagios dispose de services de surveillance et de notifications pour les serveurs, les équipements réseaux, les applications et différentes ressources des SI.

Il alerte en cas d’incidents pour différents états de services (warning, critical, …). Nagios a été conçu à l’origine pour fonctionner sous Linux, mais il fonctionne aussi bien sur d’autres variantes d’Unix.

Nagios a été le premier outil de monitoring IT open source à se positionner en 1999. Il se nommait alors NetSaint. Derrière l’outil, une véritable communauté s’est créée avec plus d’un million d’utilisateurs à travers le monde.

Nagios permet :

La surveillance des équipements et systèmes cibles

La surveillance des réseaux, systèmes d’exploitation et tous types de matériel (comme les sondes de température, les alarmes, etc.) via des scripts communément appelés plu-gins de supervision.

L’alerte en cas de de dépassement de seuil ou down via un système de notification qui prévient l’exploitant du SI et/ou un outil de gestion d’astreinte tél que MEMOGuard©.

A l’ère du Big Data et du Cloud/Virtualisation sans rentrer dans le détail des architectures complexes, des clusters constitués d’un certain nombre de composants logiciels installés sur des machines virtuelles ou physiques, la supervision est essentielle afin de :

Garantir la disponibilité et les niveaux de service en cas de panne ou dégradation de performance

Prévenir les menaces et éviter une intervention

 

Nagios utilise deux types de supervision :

Supervision passive :

Les équipements envoient les informations aux moteurs de supervisions comme NSS (Name Services Switch) par exemple.

Supervision active :

Le moteur va chercher l’information. C’est le cas des protocoles tels NRPE, NSCLient++, WMI et CNP

Nagios étant un outil flexible de configuration, il suffit d’ouvrir les ports de communication pour le mode passif et le mode actif, pour ce dernier mode par exemple pour l’utilisation de NRPE ouvrir le port 5666 (Faire une NAT/PAT quand il s’agit de réseaux externes).

NRPE

Nagios Remote Plugin Executor (NRPE) est un agent Nagios qui permet de surveiller le système à distance à l’aide de scripts hébergés sur les systèmes distants.

Il permet de surveiller les ressources telles que l’utilisation du disque, la charge du système ou le nombre d’utilisateurs actuellement connectés.

Nagios interroge périodiquement l’agent sur le système distant en utilisant le plugin check_nrpe.

NSClient++

Ce programme est principalement utilisé pour surveiller les machines Windows. En cours d’installation sur un système distant, NSClient++ écoute le port TCP 12489. Le plugin Nagios utilisé pour collecter les informations de cet adon est appelé check_nt.
(Comme NRPE, NSClient++ permet de surveiller les services, charge CPU, utilisation du disque, processus en cours d’exécution, etc.)

 

Supervision MEMOGuard© et Nagios la performance? 

supervision-nagiosL’outil Nagios est historiquement déployé On Premise. L’avènement du Cloud et le Big Data, le monitoring se transforme. Les IT’s utilisent davantage un monitoring hybride : On Premise et SaaS.

C’est dans l’optique d’un monitoring hybride, que l’outil MEMOGuard© permet d’avoir une solution complète qui casse les silos de l’IT Operations Management permettant de gérer la complexité des environnements grâce à une panoplie de possibilités.

Concevant un monitoring On Premise de toute l’infrastructure informatique et les ressources la composant (physiques ou virtuelles).

Assuré d’un côté via Nagios, puis l’orchestration des notifications remontées sur le MEMOGuard© en SaaS afin gérer des scénarii pour la gestion des incidents se basant sur des plannings pour l’avertissement des opérationnels.

Ces avertissements peuvent être adressés sur tout type de terminaux (Fixe, Mobile : SMS & Appel, Pager, Fax, …) et allant jusqu’à automatiser des actions afin de corriger des événements pour empêcher toute interruption de service.

A chaque changement d’état d’un service, Nagios le notifie avec différents moyens Email, trame TCP, trappe SNMP, Script Shell, …

 

Supervision MEMOGuard© et Nagios la simplicité ?

C’est là qu’entre la puissance du MEMOGuard© qui est aisément interfaçable avec Nagios (grâce à ses différents modules d’entrées/sorties) pour la fédération des alertes afin d’appliquer un scénario pour la gestion de ces incidents.

Des alarmes peuvent être définies avec des séquences de corrélation aboutissant sur l’application de procédures précises. Un filtrage des indicateurs de déclenchement par labels (inclusion, exclusion, expressions rationnelles : récupération de champs précis, etc.).
L’approche de MEMOGuard© d’être multi-protocolaires pour la collecte de données sur ces entrées et ses modules de pull sur des URL en http est de fait un point majeur pour la fédération des alertes transférées depuis Nagios.
Supervision MEMOGuard© et Nagios la simplicité ?
L’intérêt du couple MEMOGuard© / Nagios est de donner de la possibilité de concentrer toutes les informations reçues, d’en extraire l’essentiel et de les router au personnel d’astreinte (Ops), tout en faisant de l’escalade dynamique, de l’acquittement allant jusqu’à créer des cellules de crise.

Ceci permet d’avoir toujours un pas d’avance sur l’état des clusters virtuels, des systèmes, des indicateurs de ressources CPU, RAM, disque, …

A l’ère du Cloud et du dimensionnement dynamique qu’offrent les hébergeurs (Google, Amazon, …) MEMOGuard© couplé à Nagios vont permettre de gérer le capacity planning et d’anticiper les incidents relatifs à la plateforme.

Avec le déploiement en continu qui a pris son envol MEMOGuard© permet aussi d’avoir une longueur d’avance et prévoir des incidents relatifs aux dépôts, mais l’est plus généralement pour tout type de besoin de monitoring.

 

MEMOGuard© est interfaçable avec toutes les solutions de monitoring open source ou propriétaires (InfluxDB, Prometheus, Hawkular, Collectd, etc.).

supervision-nagios-memoguard